Rassemblement de 12h à 14h CCI de Grenoble – Place André Malraux Pour la reconquête de l’industrie et des services publics

 

La CGT a décidé de mettre au cœur de ses préoccupation la question de l’industrie en France avec comme 1er étape la tenue d’assises nationales qui s’est déroulée le 22 février 2017 à la Cité des Sciences à Paris en rassemblant près de 1200 camarades.

Pas d’industries sans services publics !

Pas de services publics sans industries

L’industrie et les services publics sont étroitement liés et s’alimentent l’un et l’autre dans une dynamique pourvoyeuse de richesses et d’emplois. Les services publics répondent aux besoins d’infrastructures (énergie, eau, transports, …), de services administratifs et de formations initiale et professionnelle nécessaires au fonctionnement des entreprises industrielles.

Ainsi, ils participent à l’attractivité du territoire. En retour, s’il n’y pas une prise de conscience d’une politique offensive de réindustrialisation, c’est prendre le risque d’une activité économique moindre et dont le secteur des services, qu’ils soient publics ou du tertiaire, risque considérablement de pâtir.

Mettre en avant les revendications des salariés

Alors que les échéances électorales se profilent (présidentielle, législatives), que le débat de fond sur les enjeux de société est confisqué dans les médias, il est primordial de mettre en avant la parole des salariés et les revendications de la CGT sur le devenir de l’industrie et des services publics, au risque de laisser d’autres le faire à nos dépens !

A ce titre, le 7 mars, les agents et fonctionnaires se sont mobilisés pour une fonction publique et des services publics dignes du 21ème siècle, notamment en revendiquant sur les missions, les garanties collectives et les statuts, les salaires, les emplois, les conditions de travail et la protection sociale.

Le 21 mars, la CGT appelle à élargir cette mobilisation dans un cadre interprofessionnel pour la reconquête de l’industrie et des services publics. Le lien entre développement industriel, implantation des services publics s’est vérifiée hier dans l’histoire de l’aménagement du territoire et se vérifie aujourd’hui avec la délocalisation des productions et les fermetures d’usines

Nous invitons l’ensemble de nos syndicats à s’inscrire dans les initiatives proposées, à Grenoble et dans les territoires

Le 21 mars,

par la grève,

les manifestations,

et toutes autres formes d’actions,

donnons de la force à nos revendications !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *